On était au (vrai) retour du Red Star à Bauer

My grandma says this plugin is beautiful!!

La semaine passée, ils n’avaient vu qu’un entraînement grandeur nature, la faute aux joueurs du Gazélec Ajaccio qui ne sont pas présentés pour l’ouverture du championnat de National. Ce vendredi soir, les supporters du Red Star ont enfin pu refaire vivre le stade Bauer lors de la réception de Toulon (1-1). Un match nul sans relief sur la pelouse, de haute-volée dans les tribunes et, toujours, sur fond de tension avec la présidence sur l’identité du club de Saint Ouen.

À moins d’un quart d’heure du coup d’envoi, les supporters des Vert et Blanc s’amoncellent dans la queue pour pénétrer l’enceinte mythique de Bauer. Le bar d’en face, l’Olympic, fait évidemment le plein. On s’y réunit avant chaque rencontre de National. Et c’est important de le préciser : de National, puisqu’avec sa dernière place en Ligue 2 la saison passée, le Red Star a gagné le droit de retrouver son stade chéri, mais non-homologué pour l’antichambre de l’élite. Alors, comme souvent ces dernières saisons, les supporters sont partagés entre la déception sportive d’une descente et le bonheur ultime de retrouver leur antre. Mais avant de s’y engouffrer, Yohan attend devant, avec un maillot un peu particulier sur le dos. Parce que le combat perpétuel pour conserver l’identité du club audonien fait pleinement partie de sa culture. « 80 balles pour le maillot d’un club de D3, c’est une honte » Cette tunique, sobre au possible et qui arbore de simples bandes verte et blanche est en fait la création des Red Star Fans, le principal groupe de supporters de l’étoile rouge. « Il y a plusieurs raisons qui expliquent le lancement de cette tunique, explique Yohan. Déjà, le club vous vend le maillot d’un club de troisième division à 80 balles, c’est une honte. Ensuite, ils ne respectent en rien les origines du club. Cette espèce de fluo au stabilo, c’est dégueulasse » , s’indigne-t-il.En entrant dans la tribune Première Est, celle du kop, on voit fleurir un peu partout ces tuniques maison. Même plus que les tuniques officielles. « À 25 euros, ils respectent la tradition populaire du club, eux, et les couleurs d’origine, en plus de ne pas être marqués

This is the astonishing add-on ever%sentence_ending

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source