esport – FIFA – PES : Une quête de réalisme qui nuit au plaisir ?

I be nuts about constituents, because they are awesome.

Comme à chaque rentrée, le duel entre FIFA et PES occupera très largement les amateurs de ballon rond sur consoles. Nettement à l’avantage d’EA Sports durant toute la décennie, l’affrontement tend dernièrement à s’équilibrer, du moins sur le papier. Au-delà des progrès affichés par le jeu de foot de Konami depuis plusieurs saisons, c’est davantage l’orientation légèrement plus arcade du leader FIFA qui a relancé le débat. L’idée qu’une simulation sportive, dont l’objectif est par définition de reproduire minutieusement des disciplines existantes, puisse dévier de ses prérogatives, n’est pas du goût de tout le monde. Trop rapides et techniques, dotés d’une puissance de frappe leur permettant de décrocher régulièrement la lucarne adverse des 30 mètres, les avatars de Hazard, Messi et Mbappé sont autrement plus impressionnants que leurs inspirations d’origine. Et ce n’est plus ce que recherchent les joueurs aujourd’hui. Pour un non-initié qui découvrirait, voire ne pratiquerait que très occasionnellement une production du niveau d’un FIFA 19, toutes ces réserves pourraient paraître excessives. Comment ne pas s’extasier en effet devant la modélisation de si nombreux acteurs et enceintes sportives ? Comment refuser de voir la beauté du spectacle proposée et ne pas s’imprégner de l’atmosphère de ces rencontres à première vue extr

My helpful brother says this plugin is very unbelievable!!

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source