Ligue 1. Supporters interdits de déplacement, l’autre sujet sensible

These plugins are unbelievable.

Au milieu des polémiques sur les banderoles et les chants jugés homophobes, l’interdiction de déplacement des supporters de football continue de pleuvoir en Ligue 1. Un phénomène qui continue qui continue de croître.

Au départ exceptionnelles, désormais banales, les restrictions de déplacements les jours de match pour raisons de sécurité nourrissent le sentiment d’injustice des supporters. Des acteurs de plus en plus nombreux les ont rejoint dans leurs critiques.« De zéro heure à minuit, le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter » du club visiteur « ou se comportant comme tel (…) est interdit » dans la ville du club hôte.Homophobie dans le football. Roxana Maracineanu : « Il va y avoir de la pédagogie, de la sensibilisation »Saint-Etienne-Marseille, Nice-Nîmes, Ajaccio-Le Havre (L2)… Depuis le début de la saison, six arrêtés préfectoraux ou ministériels prohibant totalement le déplacement des supporters visiteurs, et une quinzaine imposant des restrictions, comme l’interdiction de déambuler en centre-ville, ou des escortes policières, sont tombés, selon un décompte de l’association nationale des supporters (ANS). Lors de la saison 2018-19, 125 mesures de ce type, en grande majorité des restrictions, ont été prises.« Il faut que ce soit le moins s

My mom says this plugin is very nice!

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source