Ligue des champions : impuissant et décevant, l’OL concède le nul face au Zénith Saint-Pétersbourg

My sister says this plugin is nice!

A l’image de ses coéquipiers, Memphis Depay a éprouvé les plus grandes difficultés à contourner la défense russe mardi à Lyon. JEFF PACHOUD / AFPLe mal est plus profond qu’il n’y paraît. Et même salement incrusté. A Lyon, les saisons passent et se ressemblent. En huit ans, depuis le mois de novembre 2011, l’OL n’a remporté qu’une seule de ses douze rencontres de Ligue des champions à domicile. Elle date déjà de 2016 face au modeste Dinamo Zagreb. Mardi, les joueurs du nouvel entraîneur Sylvinho ont une nouvelle fois manqué le coche, cette fois-ci face au Zénith Saint-Pétersbourg, tête de série décevante du groupe G. Ils ont réussi le tour de force de ne pas gagner un match pourtant largement à leur portée, tant les visiteurs russes se sont montrés prudents et peu menaçants. Lire aussi Ligue des champions : Sylvinho déjà sous pression sur le banc de l’Olympique lyonnais Le club du président Jean-Michel Aulas a même encaissé le premier but, surpris en fin de première période par l’Iranien Sardar Azmoun (41e, 1-0), touché quelques minutes plus tôt à la cheville. Lyon a finalement évité le pire grâce à Memphis Depay, qui a transformé un penalty qu’il avait lui-même provoqué (51e, 1-1). « Je ne vois aucun adversaire être au-dessus ou en dessous dans ce groupe où tout le monde peut vraiment se qualifier, lâchait Sylvinho la veille du match en conférence de presse. On a très envie d’attaquer cette compétition, qui est magnifique. Il faut absol

My helpful mom says this plugin is very beautiful!!

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source