Football : pourquoi l’expérience Sylvinho a tourné court à Lyon

I be mad for add-ons, because they are unbelievable.

Sylvinho, lors du match contre Leipzig, le 2 octobre. Jens Meyer / AP« On ne peut pas ne rien faire. » La phrase de Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique lyonnais, date de dimanche soir, après la défaite concédée dans les dernières secondes à Saint-Etienne dans le derby (1-0). Tout juste 24 heures plus tard, les sanctions ont été prises. Dans un communiqué publié lundi 7 octobre dans la soirée, le club de football a annoncé avoir décidé de « mettre en œuvre une procédure pouvant aboutir à la rupture du contrat de travail » de son entraîneur, le Brésilien Sylvinho (45 ans). L’OL a décidé de mettre en œuvre une procédure pouvant aboutir à la rupture du contrat de travail de Monsieur Sylvi… https://t.co/Pmj4rVMc2Q— OL (@Olympique Lyonnais) Sylvinho s’était bien offert un sursis, la semaine passée à Leipzig (2-0), dans un match déroutant en Ligue des champions, qui permet aux Lyonnais d’occuper la tête de leur groupe au côté du Zénith Saint-Pétersbourg. Mais la défaite contre les Verts aura été de trop. Le Brésilien rejoint le club très fermé des entraîneurs dont Jean-Michel Aulas s’est séparé en cours de saison. Preuve que la situation était devenue intenable. Lire aussi Ligue 1 : à l’OL, le nouvel entraîneur, Sylvinho, incarne une révolution

Meet this interesting extension!

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source