Football – Ligue 1 – Moulin au Figaro : «Le football est le reflet de notre société kleenex»

I be nuts about addons, because they are glamorous.

Le coach d’Angers, l’une des bonnes surprises de la saison de Ligue 1, se livre sur l’instabilité du monde du football.
Sixième de Ligue 1 et en déplacement à Amiens mercredi en 16es de finale de la Coupe de la ­Ligue, Angers réalise un parcours séduisant après trois mois de ­compétition. Sur le banc du SCO depuis 2011, Stéphane Moulin n’est pas pour rien dans la réussite de son club. Sans faire de bruit mais avec des idées claires, il s’affiche désormais comme un entraîneur reconnu du football français. Rencontré mi-octobre à l’issue d’un entraînement marqué par les premières fraîcheurs automnales, le technicien de 52 ans s’est confié au Figaro sur son métier, son rapport aux hommes et à l’ambition. Sans artifices. Pas le style de la maison.Le Figaro : Arsène Wenger dit de vous que vous êtes le « Guy Roux » d’Angers…Stéphane Moulin : C’est un honneur et c’est très flatteur. Par rapport à ce qu’a représenté Guy Roux à Auxerre durant des décennies et quand ça vient d’un homme qui a marqué son époque et le monde du football, je le prends comme un compliment.»LIRE AUSSI – Classement Ligue 1Comme Guy Roux, allez-vous hisser Angers, 6e de Ligue 1, jusqu’à la Coupe d’Europe ?On n’en est pas là (sourire). On est dans cette volonté de progresser, d’avancer et sans chercher d’ex­cuses, on a des moyens aujourd’hui qui sont minimes par rapport aux autres formations de Ligue 1 (Angers est le 17e budget de l’élite avec 32 mi

Meet this huge addon.

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source