Football – Ligue 1 – Montpellier : Hilton, l’histoire sans fin du doyen de la Ligue 1

I love ingredients, because they are fancy.

Toujours fringuant du haut de ses 42 ans, le défenseur brésilien repousse les limites année après année.
«Si on prépare le corps comme il faut pour être performant, je pense qu’on peut y arriver.» A écouter Vitorino Hilton, c’est si facile, si simple, si normal de fouler les terrains de Ligue 1 à 42 ans. «Après c’est dans la tête de chacun», sourit le défenseur brésilien de Montpellier. Sauf que non, ce n’est pas si facile, ni simple ou normal. C’est une rareté, un exploit renouvelé semaine après semaine. Le plus fort, ce n’est d’ailleurs pas d’être sous contrat, c’est d’être performant, toujours, d’être titulaire, encore et encore, d’assumer les responsabilités de capitaine. D’autres, parmi les rares qui jouent encore après la quarantaine, et il n’y en a aucun autre en championnat de France à l’heure actuelle, se contentent souvent d’un rôle de grand frère, de quelques minutes ici et là en sortie de banc. Pas «Vito», cadre du club héraultais encore aujourd’hui, plus de huit ans après son arrivée en provenance de l’OM, en 2011, après une saison compliquée (8 matches en 2010-11) et une tentative de «home-jacking» traumatisante pour lui et sa famille. «Surpris d’être toujours là ? Peut-être par moment, mais à d’autres, non, parce que je m’entraîne tous les jours pour être performant, affirme-t-il au Figaro et Sport24. Sur le terrain, j’essaie de l’être aussi. Mes performances, mon implication au quotidien me donnent la confiance du staff et du coach (Michel Der Zakarian). Donc finalement, je ne suis pas si surpris parce que j’ai souhaité être là.»466 matches en Ligue 1, record pour un joueur étrangerDéfenseur technique, bon de la tête et roi de l’anticipation, l’ancien du Servette Genève, Bastia et Lens, passé par Chapecoense et Parana au Brésil avant de débarquer en Europe, n’a que peu d’intérêt pour les statistiques et les recor

My magnificent dad says this plugin is very magnificent!

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source