esport – LoL – Mondiaux – Carlos «ocelote» Rodriguez, fondateur du club G2 Espots : «C’est un phénomène générationnel»

This is another astonishing add-on!!

Quand les Européens de G2 Esports ont battu les Sud-Coréens de SKT T1, se qualifiant ainsi pour la finale des Mondiaux de League of Legends, dimanche dernier, le Palacio Vistalegre de Madrid et sa dizaine de milliers de spectateurs ont implosé. D’une joie folle, brute, soudaine, provoquée par cette performance immense, SKT ayant remporté trois fois les « Worlds » en huit éditions. Les contempteurs de l’esport ont tendance à déshumaniser la discipline. À croire parfois dur comme fer que les joueurs et tout ce qui les entoure sont virtuels. « Qu’est-ce qui pousse des gens à en regarder d’autres jouer à des jeux vidéo ? Quel est l’intérêt ? » Ils seront pourtant des milliers à Bercy, des millions à travers le monde, à suivre la finale des Mondiaux de League of Legends entre G2 Esports et les Chinois de FunPlus Phoenix, dimanche. En réalité, il est impossible de répondre à ces questions autrement qu’en comparant la démarche de regarder un match de League of Legends ou de Counter-Strike à celle qui nous pousse à nous planter, même un dimanche après-midi ensoleillé, de

My beautiful mom says this plugin is very glamorous!!

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source