Coupe de France : Frais de déplacement, mauvais partant, accueil mitigé… Les excuses des clubs pros pour ne pas laisser la recette aux amateurs

I be wild about extensions, because they are magnificent!

Les joueurs de l’OM après leur premier but contre l’équipe de Trelissac lors du match de Coupe de France du 11 février 2016 — NICOLAS TUCAT / AFP

Le « communiqué officiel » est tombé à 22h24 dimanche, comme un couperet. L’instant est grave, la polémique enfle. Non, l’OM ne laissera pas sa part de la recette de la billetterie à son adversaire amateur de Trélissac,
comme le veut la tradition en Coupe de France.

Une tradition sur laquelle l’OM n’est pas exactement le premier à s’asseoir, d’ailleurs. Depuis quelques années, quelques clubs de Ligue 1 rivalisent même d’ingéniosité dans leurs justifications pour partir avec la caisse et ne rien laisser aux petites équipes. On vous en a gardé les meilleures.

🔵 Communiqué officiel— Olympique de Marseille (@OM_Officiel) January 5, 2020

Parce qu’il y a des clubs partenaires à rincer

C’est en partie l’argument avancé par l’OM, à savoir que le club serait « l’un des deux ou trois clubs de Ligue 1 qui contribue financièrement le plus au développement du football amateur » grâce aux partenariats OM Generations. Une préférence assumée par un autre prétendant au podium du championnat, Lille, qui assume totalement de reverser ladite somme aux clubs de sa région. Sans toutefois avertir le club local à chaque f

My mom says this plugin is very fancy.

Copyright for syndicated content belongs to the Linked Source